Sonata per il cembalo solo

20 pages, 21 x 29,7 cm

Clavecin

15,50 €
DLT0056

 

Le manuscrit autographe de cette Sonate se trouve à la Deutsche Staatsbibliothek, à Berlin. Sur la page de titre, il est spécifié : Altnicol, organist in Naumburg und Joh.Sebast .Bachs Schwiegersohn (gendre de J.S.Bach) et Eigene Handschrift des Componisten (manuscrit personnel du compositeur) Une copie se trouve à la Bibliothèque Nationale à Paris (bibliothèque du Conservatoire, cote L.2667).

La Sonate est en trois mouvements bien différenciés (Allegro un poco, Largo e Affettuoso, Vivace), chaque mouvement présentant une forme « binaire à reprises » caractérisée. Si le titre stipule sans ambiguïté le clavecin et si son ambitus (Ut1-Ré 5) est des plus communs, plusieurs éléments militent plutôt en faveur du clavicorde, voire même du tout nouveau piano-forte.

N’oublions pas que l’orgue de Naumburg était l’œuvre du facteur Gottfried Silbermann, auteur de deux pianoforte qui avaient suscité successivement les critiques puis les louanges du Cantor de Leipzig.

Durée : 00:14:00
Matériel : Partition
Date de publication : 2004
Style : Baroque
Code EAN : 9790560170459
Difficulté : (5/8) Moyen avancé
Format d'édition : Format imprimé
Tonalité : Do Majeur

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Ajouter à la liste